Console de jeux d’Amazon la manette se dévoile

Written on 2014/04/24 – 2 h 57 min | by admin |

Amazon s’apprêterait finalement bien à proposer prochainement une console de jeux, ou, à défaut, un boitier TV se présentant comme une plateforme d’accès direct à ses services de vidéo à la demande, appuyée par une grosse partie dédiée aux jeux vidéo.

manette jeux Amazon_04 C’est du moins ce que laisse penser la publication de plusieurs clichés d’une manette de jeux reprenant globalement les lignes de la manette Xbox 360 qui fait apparaitre un logo « Amazon » au-dessus de touches de navigations dont les pictogrammes sont similaires aux raccourcis d’Android.

L’arrivée du géant de la vente en ligne sur les téléviseurs et particulièrement sur le segment du jeu vidéo avait été mis en avant depuis le rachat des studios Double Helix, les manette jeux Amazon_02 créateurs de Killer Instinct à l’origine du reboot de la série sur Xbox One.

Outre les boutons de navigation ( Home, retour et Menu ) qui laissent bien présager d’un environnement opérant sous Android, on retrouve également un bouton Amazon Gamecircle qui pourrait permettre d’accéder directement aux services en ligne d’Amazon dédiés au jeu.

Les clichés auraient été subtilisés après une présentation de la manette auprès de la FCC Brésilienne, publiés sur le manette jeux Amazon_03 blog de Dave Zatz.

Comme d’habitude, il convient de prendre ces informations avec des pincettes, en attendant de savoir quand Amazon décidera de communiquer officiellement sur l’arrivée prochaine d’une éventuelle console ou box.


style="display:inline-block;width:100%;"
data-ad-client="ca-pub-6082665093857218"
data-ad-slot="6796544705"
data-override-format="true">

L’effet Free n’est pas le seul problème des télécoms nbsp; ils doivent innover ou mourir

Written on 2014/04/23 – 2 h 41 min | by admin |
 
Si Free est cité dès qu’un problème touche les télécoms, la concurrence considérant qu’il a déstabilisé le marché, provoqué une crise de l’emploi et des investissements. Selon le cabinet Booz & Co la crise des télécoms est mondiale et n’est pas seulement due à un "effet Free".
 
A quelques jours du Mobile Wolrd Congress de Barcelone, le cabinet publie son étude et tire la sonnette d’alarme : "les opérateurs se trouvent face à une alternative, innover ou mourir, ou du moins perdre leur pertinence, leur utilité."
 
Avec des investissements constants représentant dans le monde environ 180 milliards de dollars, le cabinet estime que les opérateurs sont pris entre deux feux : une nécessité de sans cesse moderniser leur réseau et l’incapacité à monétiser l’explosion des usages. Selon le cabinet, le réseau 4G de l’opérateur Américain Verizon connaîtrait déjà "des problèmes de congestion de son réseau 4G."
 
Une situation qui n’est pas tenable, selon Booz & Co, ils vont devoir trouver de nouvelles façons d’appréhender leur modèle économique. La piste de la mutualisation des réseaux à l’instar de Bouygues et SFR est évoquée, le délestage du trafic sur le fixe, le financement et la périodisation des services avec certains fournisseurs de contenus comme Youtube et Netflix est également évoquée
 
Mais selon le cabinet d’analyse le problème français réside dans la difficulté pour les opérateurs de diversifier leurs services et leur secteur d’activité : "les opérateurs sont de grands groupes qui ne savent pas intégrer les start-ups, ils ont plutôt tendance à les étouffer."
 
Une situation qui ne pourra plus durer longtemps, le cabinet annonce déjà que les opérateurs ne profiteront que très peu de la nouvelle technologie qu’ils déploient. Pour lui l’essentiel de la valeur sera "capté par les fournisseurs de matériels" (Apple, Samsung…) mais à terme par les fournisseurs de service à hauteur de "80% de la valeur" générée.
 
Certains opérateurs ne sont donc pas prêts de retrouver le sourire.
 
Source : La Tribune

List of nuclear reactors

Written on 2014/04/21 – 3 h 29 min | by admin |

List of nuclear reactors is a comprehensive annotated list of all the nuclear reactors of the world, sorted by country..


See also:

Matter & Energy
  • Nuclear Energy

Mes 4 #215;4 à moi

Written on 2014/04/19 – 2 h 38 min | by admin |

punky1.jpg

punky2.jpg

Il y a les tenues de tous les jours.

Celles que l’on enfile sans trop y faire attention, les tenues un peu faciles et évidentes qui remplissent leur devoir d’habillement mais ne nous transportent pas dans la 4ème dimension fashion.
Il y a les tenues plus habillées, plus travaillées, celles que l’on adopte lors d’occasions spéciales, les occasions lors desquelles on se doit d’être belles ou au moins à son avantage et d’en jeter un maximum.

Et il y a aussi les tenues fétiches, celles sur lesquelles on se repose entièrement.

Ces tenues qui, souvent, se sont imposées à nous sans qu’on l’ait forcément cherché, au détour d’un essayage presque inopiné.

On se regarde et on se dit que ça a l’air de fonctionner, sans trop y croire tellement c’est improvisé.

Et puis à force on se dit que si, ça fonctionne plutôt bien même.

En ce moment, j’en ai 2, des tenues « tout-terrain ». Pourquoi tout-terrain?

Parcequ’elles sont dans l’air du temps sans être modasse, parce que je me reconnais complètement dans le style plutôt casual et confortable de ces 2 looks, parceque c’est féminin sans être chichiteux, parceque ça me ressemble, tout simplement.
Rien de tel que de se sentir en accord avec ses vêtements, ça donne un peu d’assurance dans les moments où la tenue doit, justement, être une béquille et non pas un handicap.

1) Robe Isabel Marant, fond de robe, foulard, collants et sautoir H&M, sautoir Kookai, bottes André

2) Robe Trend H&M, gilet Mango, foulard (merci Nadine, je l’adore) collants, sautoir H&M, sautoir Kookai, bottes André.

Le manteau terrestre renferme une grande quantité d’eau

Written on 2014/04/18 – 2 h 18 min | by admin |

Découverte par hasard en 2009 par une équipe de chercheurs, la ringwoodite a permis de prouver que la Terre renferme une très grande quantité d’eau dans son manteau.

« Une des raisons pour laquelle la Terre est une planète aussi dynamique est la présence d’eau à l’intérieur« . C’est ce qu’a conclu un chercheur de l’Université d’Alberta au Canada après avoir analysé une roche spéciale que l’on peut retrouver dans des météorites, mais qui se trouve en grande quantité dans le manteau terrestre.

Cette roche spéciale, appelée ringwoodite, est connue des scientifiques pour être présente aussi bien dans les météorites que dans la zone de transition du manteau terrestre. Mais elle n’a jamais pu être analysée car elle reste inaccessible. En effet, la zone de transition, qui se situe entre le manteau supérieur et le manteau inférieur, se trouve entre 410 km et 660 km de profondeur.

Pourtant, une équipe de chercheurs a réussi à tomber par hasard sur un échantillon de roche ringwoodite en 2009 au Brésil. Cette roche provenait d’une éruption volcanique, ce qui a permis de retrouver des roches qui sont contenues dans le manteau terrestre et qui restent inaccessibles pour l’homme. « Au départ, nous cherchions à dater l’âge d’un diamant qui nous avait été donné par une firme de prospection parce qu’il n’avait pas de valeur commerciale en raison de son aspect » déclare Graham Pearson.

Ringwoodite

Après plusieurs années d’analyses de cette roche spéciale, notamment avec une inclusion microscopique, l’équipe de chercheurs, menée par Graham Pearson, a finalement découvert que le minéral contient une quantité d’eau significative, de l’ordre de 2,5 % de son poids. De ce fait, ils ont pu conclure que le manteau terrestre comporte une « zone de transition hydrique ».

Plus incroyable encore, Graham Pearson a déclaré que « cette zone particulière de la Terre, la zone de transition, pourrait renfermer autant d’eau que tous les océans réunis« . Mais contrairement à Jules Verne qui avait imaginé un océan dans les entrailles de la Terre dans son roman Voyage au centre de la Terre, Graham Pearson ne parle pas d’eau sous forme liquide, mais plutôt d’eau contenue dans du minéral ringwoodite.

Cosmic rays Galactic knee and extragalactic ankle

Written on 2014/04/17 – 2 h 16 min | by admin |

June 3, 2013 — It is obvious from the data of the KASCADE-Grande experiment at the Karlsruhe Institute of Technology (KIT) that the so-called "knee" of the cosmic rays, a bend in the energy spectrum at high energies, is located at different energies for light and heavy particles. As regards light particles, the scientists have now found that the energy spectrum flattens again beyond the knee and forms a type of "ankle." This structure indicates that cosmic radiation particles with energies beyond the knee are accelerated in galaxies other than the Milky Way.


Share This:

KIT’s KASCADE-Grande experiment has yielded the important result that a characteristic bend in the energy spectrum of high-energy cosmic rays, also called "knee," is located at different energies for light and heavy primary particles. The position of the knee appears to vary with the charge of atomic nuclei: KASCADE-Grande detected the "iron knee" at an energy that was 26 times higher than the knee in the spectrum of hydrogen nuclei. Latest findings of the KASCADE-Grande experiment reveal a flattening (also called "anti-knee" or "ankle") of the spectrum of light primary particles above an energy of 1017 electron volts. This structure indicates the existence of a new, now extragalactic component of cosmic rays. This important result in high-energy astrophysics was published recently by the scientists in the Physical Review D journal.

KASCADE-Grande was a measurement field for cosmic rays on the premises of KIT Campus North. The KASCADE experiment was extended by another 37 detector stations and measured particle showers produced by high-energy primary cosmic rays for more than a decade. "With KASCADE-Grande, we measured showers of secondary particles produced by primary particles of cosmic origin at energies of 1014 to 1018 electron volts," explains Dr. Andreas Haungs who coordinates the KASCADE-Grande project at KIT. 1018 electron volts: This exceeds the energy reached by the largest particle accelerators on Earth by several orders of magnitude. The worldwide known and acknowledged experiment was shut down last year. But current analysis of the full data set again yielded a scientific highlight.

The flux of cosmic rays, i.e. of primary particles that can probably be found anywhere in the universe, decreases strongly with increasing particle energy. Slightly above an energy of 1015 electron volts, the "slope" of energy decrease changes: This leads in a bend in the spectrum, the "knee" of cosmic radiation. KASCADE-Grande demonstrated that the knee occurs at different energies for light and heavy elements and that this difference is related to charge. But where does the knee come from and why does its cause depend on the charge of the cosmic particle? This might be explained by magnetic fields in the vicinity of cosmic accelerators. Towards higher energies, they work more effectively for particles of higher charge. Moreover, our galaxy possesses a magnetic halo that prevents most of the particles from leaving our Milky Way. It was concluded from the results of KASCADE-Grande that the primary particles of cosmic rays can be generated and stored in our Milky Way up to energies around 1017 electron volts only. Particles of higher energy have their origin outside of the Milky Way. The transition from galactic to extragalactic cosmic radiation is assumed to lie in the energy range slightly above 1018 electron volts, at the so-called "ankle" of the spectrum. According to the above theory relating to the formation of the knee, the transition to mainly extragalactic cosmic radiation is supposed to become visible in the energy spectrum of light primary particles first, as these are the first to leave their home galaxy.

The identification of an ankle-like structure in the light component at relatively low energies favors theories predicting an early contribution of extragalactic cosmic radiation. "Future results of other experiments studying the spectrum at highest energies will show whether the high-energy light primary particles measured by KASCADE-Grande really are atomic nuclei from another galaxy," says Sven Schoo, the KIT diploma student who analyzed the data. One of these experiments is the Pierre Auger Observatory in Argentina, in the setup and scientific evaluation of which KIT is also involved.

The KASCADE-Grande project is embedded in an international collaboration with scientists from the universities and research institutions in Lodz (Poland), Michoacán (Mexico), Turin (Italy), Bucharest (Romania), Siegen and Wuppertal (Germany), Sao Paulo (Brazil), and Nijmegen (Netherlands). After the measurement phase, the experiment is presently being dismantled. The data taken, however, are still analyzed in detail to study several aspects of astroparticle physics.

Nuclear fusion

Written on 2014/04/16 – 2 h 57 min | by admin |

In physics, nuclear fusion is the process by which multiple nuclei join together to form a heavier nucleus.


See also:

Space & Time
  • Astrophysics
  • Cosmic Rays
  • Dark Matter
Matter & Energy
  • Nuclear Energy
  • Physics
  • Energy Technology

It is accompanied by the release or absorption of energy depending on the masses of the nuclei involved.

Iron and nickel nuclei have the largest binding energies per nucleon of all nuclei and therefore are the most stable.

The fusion of two nuclei lighter than iron or nickel generally releases energy while the fusion of nuclei heavier than iron or nickel absorbs energy; vice-versa for the reverse process, nuclear fission.

Nuclear fusion of light elements releases the energy that causes stars to shine and hydrogen bombs to explode.

Nuclear fusion of heavy elements (absorbing energy) occurs in the extremely high-energy conditions of supernova explosions.

Nuclear fusion in stars and supernovae is the primary process by which new natural elements are created.

It is this reaction that is harnessed in fusion power.

It takes considerable energy to force nuclei to fuse, even those of the lightest element, hydrogen.

Citric acid

Written on 2014/04/15 – 2 h 25 min | by admin |

Citric acid is a weak organic acid found in citrus fruits.
It is a natural preservative and is also used to add an acidic (sour) taste to foods and soft drinks.


See also:

Health & Medicine
  • Vitamin C
  • Vegetarian
Plants & Animals
  • Food
  • Cell Biology
Matter & Energy
  • Organic Chemistry
  • Biochemistry

In biochemistry, it is important as an intermediate in the citric acid cycle and therefore occurs in the metabolism of almost all living things.

It also serves as an environmentally benign cleaning agent and acts as an antioxidant.
Citric acid exists in a variety of fruits and vegetables, but it is most concentrated in lemons and limes, where it can comprise as much as 8 percent of the dry weight of the fruit.

Adopter le style sophistiqué

Written on 2014/04/14 – 10 h 21 min | by admin |

Vous êtes une femme à allure classique, couture et distinguée? Vous désirez vous distinguer par votre raffinement. Vous semblez sûre de vous et vous désirez véhiculer une image  d’élégance tout en attirant l’attention? Alors voici les règles d’or de la femme au style sophistiqué .

style sophistiuqué mode

–>Privilégiez des allures "couture", c’est à dire dans votre manière de vous présenter, vous conduire et vous habiller de façon toujours chic et tendance.

–>Jouez la finement avec vos accessoires pour donner du chic à vos tenues,custodia per iPhone 5c.

–>Associer votre palette de base (ou gamme de couleurs) aux couleurs les plus vives mais toujours dans des notes subtiles raffinées.

–>Choisissez toujours des matières (que ça soit pour les vêtements, accessoires de mode ou sac) aux allures impeccables et au tombé harmonieux.

–&gt,custodia iPhone 5s;Adoptez des accessoires en matières nobles ou fantaisies mais de bonne qualité et aux finitions parfaites afin qu’il apporte une note chic à vos tenues.

–>N’hésitez pas à changer les boutons d’une veste ou d’un manteau pour pousser le raffinement jusqu’au bout.

–>Vos coiffures doivent toujours être impeccables : comme si vous sortiez à chaque fois de chez le coiffeur.

–>Votre maquillage doit être soigné et très travaillé : le teint, les yeux et les lèvres. Tout doit être raffiné dans le moindre détail.

–>Veillez à ne pas paraître trop stricte en étant tirée à quatre épingles!

Brit Awards 2014 nbsp; Les pires looks du tapis rouge nbsp;! PHOTOS

Written on 2014/04/12 – 2 h 01 min | by admin |


Brit Awards 2014 : Les pires looks du tapis rouge ! PHOTOS© KCS PRESSE



Partagez sur Facebook


Twitter


Envoyer par mail

1



Les Brit Awards 2014 ont eu lieu hier soir, le 19 février à l’O2 Arena de Londres. Les chanteuses du monde entier se sont réunis pour la cérémonies. Staragora vous dresse le top 3 des pires look de la soirée !

Le 19 février, a eu lieu la cérémonie des Brit Awards 2014 où de nombreux artistes de la planète se sont rendus. Beyonce déjà présente aux Grammy Awards 2014 se devait de participer à l’équivalent britannique. Après 10 ans d’absence, elle y a interprété le titre XO, extrait de son dernier album, Beyonce. Étaient également présents, Pharrell Williams, l’interprète de Happy, Katy Perry ou encore Lorde, qui est repartie avec un award. Et parce qu’il s’agissait d’une cérémonie musicale officielle, les artistes ont foulé le tapis rouge, vêtues de leurs plus belles robes… ou pas. Staragora vous propose le top 3 des pires looks de la soirée.

3. Jessie J

Staragora_blankJessie J, concurrente au prix du pire look des Brit Awards 2014
Jessie J, concurrente au prix du pire look des Brit Awards 2014
© KCS PRESSE

Ce n’est pas tant sa tenue qui pose problème, mais sa mise en beauté et on ne parle pas que de la perruque. La chanteuse britannique n’a pas eu peur d’en faire trop sur le tapis rouge des Brit Awards 2014. Bien au contraire, Jessie J arborait un rouge à lèvres qui nous a laissés perplexe. En effet, l’interprète de Price Tag, également compositeur (elle a composé le titre Party In The USA de Miley Cyrus) portait sur ses lèvres un rouge à lèvres lilas, qui décidément était une grosse erreur. Sur sa peau claire, cette faute de goût de la chanteuse n’aura pour effet que de lui donner l’aspect d’un alien. D’autant plus que c’est dommage quand on voit à quel point sa combi en strass signée Julien Macdonald la mettait à son avantage. Mais Jessie J n’a jamais vraiment ébloui sur les tapis rouges. Invitée à la soirée des Elle Style 2014, le 18 février, le manque de classe de Jessie J a encore frappé. Et pour cause, la chanteuse s’est présentée à ce grand événement de la mode avec des cuissardes à lacets, qui lui donnaient, pour le coup, un côté vulgaire. Dommage !

Staragora_blankJessie J au summum de la vulgarité aux Elle Style Awards 2014
Jessie J au summum de la vulgarité aux Elle Style Awards 2014
© KCS PRESSE

2. Ellie Goulding

Lire aussi : Teen Choice Awards : TOP 5 des pires looks de stars

Staragora_blankEllie Goulding et sa robe de princesse à poches
Ellie Goulding et sa robe de princesse à poches
© KCS PRESSE

La chanteuse Ellie Goulding est malheureusement passée à côté du glamour de l’événement. Vêtue d’une robe de princesse signée Vivienne Westwood, Ellie Goulding a fait l’erreur monumentale de mettre ses mains dans les poches, comme s’il s’agissait d’un vulgaire pantalon. Hélas, si ce n’était que ça… La robe en elle-même est un échec et est totalement inadaptée à une telle cérémonie. On la verrait plutôt pour un bal de promo ou un cortège de mariage. La couleur rose n’est pas assez vive, voire trop terne pour le tapis rouge, sans compter le bustier, décidément trop grand pour la poitrine de la chanteuse anglaise. Comme si ce n’était pas suffisant, la seconde moitié de la robe est en tulle parsemée d’étoiles. Trop « petite fille » pour Ellie Goulding qui malgré ses erreurs, n’est pas première du classement.

1. Lilly Allen

Staragora_blankLilly Allen concurrente au prix du pire look des Brits Awards 2014
Lilly Allen concurrente au prix du pire look des Brits Awards 2014
© KCS PRESSE

Lily Allen est notre trop 1 des pires looks de la soirée des Brit Awards 2014! Malgré ses kilos perdus, la chanteuse n’a pas encore trouvé le style qui convient à sa nouvelle silhouette. Sur le tapis rouge des Brit Awards 2014, Lily Allen nous a surpris avec sa robe longue bleu nuit à sequins signée Vintafe Norrell, qui se terminait sur un col cheminée. A l’ensemble s’ajoutait de la chanteuse ! En effet, il semblerait que Lily Allen ait fait appel à sa copine Lady Gaga pour qu’elle lui fournisse les restes de sa teinture blonde, vue dans le clip Telephone. Lily Allen arborait donc un blond qui se rapproche plus du jaune canari que du blond hollywoodien des stars américaines. Même si la tendance est au tie and die, il n’est pas sûr que Lily Allen ait compris le concept. Avec sa queue de cheval haute combinée à sa frange de skin et ses cheveux noir de jais, la chanteuse a misé sur sa coiffure pour faire effet à la cérémonie, mais dans le sens négatif du terme.

Staragora_blankLilly Allen notre pire look de la soirée
Lilly Allen notre pire look de la soirée
© KCS PRESSE

Mais les choses ne s’arrêtent pas là. Changeant de tenue pour présenter la cérémonie, Lily Allen n’a fait qu’aggraver son cas en optant pour une robe, pour le moins colorée, rappelant sa coiffure. Il s’agissait d’une robe à deux couches. La première transparente, sur laquelle était rajoutée une autre couche, qui se déclinait en en un dégradé allant du vert au bleu. Signée House of Holland, la robe était découpée en forme de croix et autres figures géométriques par endroits. Lily Allen a eu la présence d’esprit de mettre un tissu noir en dessous. Même malgré l’aspect fun et osé de cette robe, Lily Allen arrive en tête du palmarès du pire look de la soirée, avec deux tenues aussi déroutantes l’une que l’autre.

Lire aussi : Robert Pattinson Remember Me : photos du tapis rouge

Et vous, quel est votre top 3 ?