2014/07/25

Interview exclusive de Jérémy Amelin, clubber branché et comblé


Interview exclusive de Jérémy Amelin, clubber branché et comblé© StarAcademy/TF1



Partagez sur Facebook


Twitter


Envoyer par mail

0



La rédaction de Staragora a pu rencontrer Jérémy Amelin. Le finaliste de la cinquième édition de la Star Academy nous dit tout sur son actu et ses projets.

Il est beau, frais et a l’air vraiment bien dans ses baskets. C’est un Jérémy Amelin en bonne forme que Staragora a croisé lors de la soirée de lancement du calendrier 2013 de Clara Morgane. Ce n’était pas lui la star de la soirée, mais peu importe, il a accepté tout de suite notre proposition d’interview. Pour ceux qui ne se souviennent pas, petit rappel : Jérémy Amelin, c’est ce blondinet propre sur lui que la France a découvert en 2005 lors de la cinquième saison de Star Academy. L’émission avait un succès énorme et ce beau gosse a réussi à se hisser jusqu’en finale, où il a dû s’incliner face à Magalie Vaé. L’ultime show avait été suivi par plus de 11 millions de téléspectateurs ! Même s’il n’a pas gagné, Jérémy Amelin a bénéficié de ce super tremplin qu’était la Star Ac’ pour sortir 5 singles, dont A Contre Sens qui a connu un petit succès dans les charts. En 2007, le chanteur, très branché mode (il faut dire qu’il a la classe !), créé sa propre ligne de vêtements, intitulée Elektrode. Une ligne qui a du succès, puisque Jérémy Amelin « distribue aux Etats-Unis » ! Selon lui, « ça marche plutôt bien« … Une façon modeste d’en parler puisqu’il vient d’ouvrir une boutique dans Paris. Sa marque de vêtements est liée « à l’électro, pour des clubbeurs qui aiment bien être un peu classe« . Une espèce qui n’est vraiment pas en voie de disparition dans la capitale française !

S’il fait son petit bonhomme de chemin dans le stylisme, Jérémy Amelin n’en oublie pas pour autant la chanson. A 26 ans, il va sortir un nouveau single. Evasif, il nous donne que le titre, I surrender, et le thème de la chanson qui est l’amour. Même pour la date de sortie de ce titre électro-clubbing, Amelin reste dans le flou : »dans quelques semaines… » Ce que l’on sait, c’est que le titre sera dans la continuité des précédents singles, avec des « parties chantées« . On attend donc ce titre avec impatience et Staragora.com ne manquera pas de vous le faire découvrir. Quant à nos internautes clubbeurs,Shoe Addict, Jérémy Amelin leur donne un petit conseil en fin d’interview,http://www.sandalup.fr/, en bon connaisseur du milieu qu’il est. Pour le retour musical du jeune homme, il faudra probablement attendre l’année 2013. La sortie d’un album intitulé TBA est aussi prévue, mais là encore, aucune date de sortie n’a été communiquée. Flou entretenu pour créer une attente ou réglages à faire ? On ne sait pas, mais une chose est sûre, c’est que Jérémy Amelin mène sa petite barque avec succès, et ça fait plaisir à voir ! Souhaitons-lui le meilleur pour la suite.

Lire aussi : Thierry Henry ouvre son coeur : interview vérité !

2014/07/20

Muscle-powered bio-bots walk on command

July 1, 2014 — A new generation of miniature biological robots is flexing its muscle. Engineers at the University of Illinois at Urbana-Champaign demonstrated a class of walking "bio-bots" powered by muscle cells and controlled with electrical pulses, giving researchers unprecedented command over their function. The group published its work in the online early edition of Proceedings of the National Academy of Sciences.


Share This:

"Biological actuation driven by cells is a fundamental need for any kind of biological machine you want to build," said study leader Rashid Bashir, Abel Bliss Professor and head of bioengineering at the U. of I. "We’re trying to integrate these principles of engineering with biology in a way that can be used to design and develop biological machines and systems for environmental and medical applications. Biology is tremendously powerful, and if we can somehow learn to harness its advantages for useful applications, it could bring about a lot of great things."

Bashir’s group has been a pioneer in designing and building bio-bots, less than a centimeter in size, made of flexible 3-D printed hydrogels and living cells. Previously, the group demonstrated bio-bots that "walk" on their own, powered by beating heart cells from rats. However, heart cells constantly contract, denying researchers control over the bot’s motion. This makes it difficult to use heart cells to engineer a bio-bot that can be turned on and off, sped up or slowed down.

The new bio-bots are powered by a strip of skeletal muscle cells that can be triggered by an electric pulse. This gives the researchers a simple way to control the bio-bots and opens the possibilities for other forward design principles, so engineers can customize bio-bots for specific applications.

"Skeletal muscles cells are very attractive because you can pace them using external signals," Bashir said. "For example, you would use skeletal muscle when designing a device that you wanted to start functioning when it senses a chemical or when it received a certain signal. To us, it’s part of a design toolbox. We want to have different options that could be used by engineers to design these things."

The design is inspired by the muscle-tendon-bone complex found in nature. There is a backbone of 3-D printed hydrogel, strong enough to give the bio-bot structure but flexible enough to bend like a joint. Two posts serve to anchor a strip of muscle to the backbone, like tendons attach muscle to bone, but the posts also act as feet for the bio-bot.

A bot’s speed can be controlled by adjusting the frequency of the electric pulses. A higher frequency causes the muscle to contract faster, thus speeding up the bio-bot’s progress as seen in this video.

"It’s only natural that we would start from a bio-mimetic design principle, such as the native organization of the musculoskeletal system, as a jumping-off point," said graduate student Caroline Cvetkovic, co-first author of the paper. "This work represents an important first step in the development and control of biological machines that can be stimulated, trained, or programmed to do work. It’s exciting to think that this system could eventually evolve into a generation of biological machines that could aid in drug delivery, surgical robotics, ‘smart’ implants, or mobile environmental analyzers, among countless other applications."

Next, the researchers will work to gain even greater control over the bio-bots’ motion, like integrating neurons so the bio-bots can be steered in different directions with light or chemical gradients. On the engineering side, they hope to design a hydrogel backbone that allows the bio-bot to move in different directions based on different signals. Thanks to 3-D printing, engineers can explore different shapes and designs quickly. Bashir and colleagues even plan to integrate a unit into undergraduate lab curriculum so that students can design different kinds of bio-bots.

"The goal of ‘building with biology’ is not a new one — tissue engineering researchers have been working for many years to reverse engineer native tissue and organs, and this is very promising for medical applications," said graduate student Ritu Raman, co-first author of the paper. "But why stop there? We can go beyond this by using the dynamic abilities of cells to self-organize and respond to environmental cues to forward engineer non-natural biological machines and systems.

"The idea of doing forward engineering with these cell-based structures is very exciting," Bashir said. "Our goal is for these devices to be used as autonomous sensors. We want it to sense a specific chemical and move towards it,housse samsung galaxy note 2, then release agents to neutralize the toxin, for example. Being in control of the actuation is a big step forward toward that goal."

The National Science Foundation supported this work through a Science and Technology Center (Emergent Behavior of Integrated Cellular Systems) grant, in collaboration with the Massachusetts Institute of Technology, the Georgia Institute of Technology and other partner institutions. Mechanical science and engineering professor Taher Saif was also a co-author. Bashir also is affiliated with the Micro and Nanotechnology Laboratory, the department of electrical and computer engineering and of mechanical science and engineering,Housse iPhone Air, Frederick Seitz Materials Research Laboratory and the Institute for Genomic Biology at the U. of I.

2014/07/19

Un scientifique crée un virus capable d’exterminer l’humanité

Une nouvelle souche du virus H1N1 vient d’&ecirc,Coque iPhone 5;tre créée par une équipe de virologues en laboratoire. Un virus très dangereux et mortel car il est capable d’échapper aux défenses du système immunitaire humain.

Le quotidien britannique The Independent a indiqué hier matin que l’équipe du chercheur en virologie Yoshihiro Kawaoka de l’université du Wisconsin a réussi à reconstituer une nouvelle version du virus H1N1, connu aussi sous le nom de grippe A. Si vous ne vous rappelez pas, la pandémie de grippe A de 2009 avait tout de même fait 200 000 victimes.

Aujourd’hui, ce virus ne tue presque plus et heureusement d’ailleurs. Notre système immunitaire arrive désormais à se défendre contre le virus. Mais à l’avenir, ce dernier pourrait muter et échapper à notre système immunitaire. De ce fait, l’équipe de chercheurs en virologie de Yoshihiro Kawaoka a décidé de prendre des souches particulièrement robustes face à nos anticorps pour effectuer des manipulations génétiques. Le but était donc que cette nouvelle souche mutante arrive à échapper au système immunitaire afin d’effectuer des recherches pour un nouveau vaccin plus puissant qui saurait combattre ce nouveau virus mortel.

Connu pour ses expériences risquées et controversées, le chercheur Kawaoka explique que « nous avons pu identifier en laboratoire, dans des conditions sécurisées, des parties-clés du virus H1N1, apparu en 2009, qui le rendent invincible par le système immunitaire« .

Kawaoka

Malgré le fait que ses études aient été validées par le Comit&eacute,Coques Galaxy Note 2; de biosécurité du Wisconsin, certains scientifiques s’alarment sur ses travaux. L’un d’eux s’exprime : »il s’est servi d’un virus de la grippe dont on sait qu’il est transmissible à l’homme, et l’a manipulé de telle manière qu’il laisserait la population mondiale sans défense si jamais il s’échappait du laboratoire« .

De son côté, l’épidémiologiste américain Marc Lipsitch affirme que si dix laboratoires travaillent sur ce même type d’expériences durant 10 ans, il y a 20% de chances pour qu’une personne soit infectée et qu’elle contamine ensuite toute la population.

Au final, le chercheur Kawaoka tente de chercher des solutions pour une possible future mutation du virus H1N1 tout en menaçant la population d’une réelle épidémie.

2014/07/17

Adriana Lima nbsp; Un ange sexy en diable


Adriana Lima : Un ange sexy en diable© kcspresse.com



Partagez sur Facebook


Twitter


Envoyer par mail

0



Présente lors d’un gala de charité à Miami, Adriana Lima était comme à son habitude glamour et sexy.

Le 26 mars, Adriana Lima a dévoilé ses plus beaux atouts à Miami à l’occasion du gala de la Fondation du Brésil au musée Vizcaya Museum and Gardens. Cette soirée avait pour but de récolter de fonds pour l’association qui soutient des projets sociaux au Brésil. En plus d’être une bombe anatomique, Adriana a également le cœur sur la main. Décidément, le top australien est la femme parfaite. Et elle nous le prouve encore sur le tapis rouge dans une robe blanche épurée mais sexy en diable. Staragora vous propose un petit focus sur sa tenue.

Staragora_blankAdriana Lima : sexy et sensuelle en blanc
Adriana Lima : sexy et sensuelle en blanc
© kcspresse.com

La bombe brésilienne a misé sur une longue robe blanche signée Alberta Ferreti de la collection printemps-été 2013. Sa couleur et son aspect vaporeux donne à Adriana Lima des allures d’ange flottant sur le tapis rouge. Mais cet aspect pur et innocent est très vite balayé par la sexy attitude que dégage Adriana Lima. C’est simple,misszaza, son nom rime avec sensualité et glamour. Peu importe les tenues qu’elle choisit, tout se transforme au contact de l’aura délicieusement sexy de la belle. En 2011, le top a présenté la nouvelle collection de lingerie Victoria Secret dans une robe blanche qui se voulait simple et neutre. Portée par Adriana Lima, elle s’est transformée en arme de séduction massive qui moulait son corps à merveille. Le même effet se produit avec la robe Alberta Ferreti. Une bande de tissu transparente est apposée le long de ses jambes et au bas de ses reins. Des motifs géométriques sont tissés tout le long de la bande diminuant ainsi l’effet transparent. Un jeu entre le vêtement et la nudité dévoile subtilement ses courbes parfaites. Adriana Lima a ensuite mis son plus bel atout en valeur, sa poitrine, avec un décolleté en V très sexy.   Pour accessoiriser sa tenue, des boucles d’oreilles pendantes en diamants illuminent sa tenue.

Retrouvez toutes les plus belles photos d’Adriana Lima sur Staragora.

Lire aussi : Adriana Lima continue son striptease lingerie et c’est très sexy

Staragora_blankAdriana Lima, au top niveau maquillage
Adriana Lima, au top niveau maquillage
© kcspresse.com

Côté beauté, la belle a mis ses yeux verts en valeur avec le fameux smoky eyes : un regard cerné d’un trait noir épais et des cils allongés à l’infini grâce à un mascara noir. Sa bouche pulpeuse est colorée d’un lipstick rose légèrement brillant. Pour la coiffure,sandales spartiates, Adriana Lima a laissé ses cheveux lâchés et les a ramenés sur son épaule droite.

2014/07/16

Acer H6 le moniteur qui aime votre smartphone

Un nouveau moniteur compatible smartphones en approche chez Acer,Coque iPhone 5.

Le taiwanais Acer lance un nouveau moniteur sur le marché baptisé H6 avec une particularité intéressante pour les utilisateurs de smartphones. En effet, ce H6 propose un port HDMI compatible avec la norme MHL. En plus de ce port HDMI, Acer a également ajouté un port DVI et un port VGA pour le connecter à un ordinateur.

Acer H6 H236HL moniteur MHL
Crédit Photo : Yesky.com

Ce nouveau moniteur sera décliné en deux versions, un 21,5″ (H226HQL) et un 23″ (H236HL), avec une définition commune de 1920 x 1080 pixels. La dalle utilisée pour ces deux versions est de l’IPS avec un angle de vision horizontal de 178°. Le pied du H6 n’est pas réglable en hauteur, mais permet tout de même une inclinaison de l’écran de -5° à 15° pour un meilleur confort de lecture.

En dehors de ce port HDMI compatible MHL pour les smartphones,coque samsung note3, il dispose de deux haut-parleurs, d’une consommation mesurée par l’organisme Energy Star de 23.4W en fonctionnement et 0.3W en mode veille. Il arrive en boutiques dans les jours à venir pour un prix moyen de 200$.

2014/07/14

Test Kobo Glo

2014/07/11

3000 dollars contre une bonne grippe

Avoir la grippe, c’est plusieurs jours au lit, avoir des courbatures, des sueurs chaudes et froides, le nez qui coule, des frissons de la fièvre, bref, rien de très joyeux. Mais si on vous proposait une bonne grippe contre 3000 dollars, que diriez-vous ?

Pour tester la fiabilité des vaccins, il faut bien évidemment faire des tests. Selon le gouvernement américain, l’efficacité de ces derniers sont insuffisants. Selon les chiffres de l’OMS, la grippe tue environ 300 000 personnes dans le monde chaque année. C’est pour cela que des chercheurs américains du NIH, les instituts américains de la santé, inoculent à des volontaires le virus H1N1. Pour cela il suffit juste de le renifler par le nez. Les cobayes restent alors environ 10 jours en quarantaine, sont isolés à l’hôpital avec, si il y en a, d’autres cobayes et sont méticuleusement étudiés par les médecins. Une fois guéris et plus contagieux, ils peuvent rentrer chez eux et d’attendre le virement des 3000 dollars sur leur compte en banque.

Certains volontaires ayant déjà testé cette grippe à 3000 dollars se confient déjà, comme Daniel Bennett, un étudiant de 26 ans: « J’ai eu une grippe moyenne,Coque samsung Galaxy S4, et j’ai passé mon temps à étudier, regarder la télévision et à jouer à des jeux avec les quatre autres participants infectés en janvier. » C’est vrai que vu comme ça et à 3000 dollars la semaine, c’est assez attractif. Tellement attractif que les caméras se sont rendues dans l’hôpital où a été soigné Daniel Bennett fin janvier dernier afin de constater le bon déroulement de l’expérience:

Si vous êtes en bonne santé, âgé de moins de 50 ans et que vous êtes motivés, prenez vite un billet d’avion,Coque Galaxy Note 2, ils cherchent toujours des volontaires.

2014/07/09

Jennifer Morrison as du noir et blanc


Jennifer Morrison as du noir et blanc&copy,sandales compensées femme; Marco Sagliocco/ Pr Photos



Partagez sur Facebook


Twitter


Envoyer par mail

0



Jennifer Morrison était très élégante sur le tapis rouge du Festival de Tribeca à New York pour présenter son dernier film « Knife Fight ». Regardez !

Le 25 avril dernier, Jennifer Morrison était sur le tapis rouge du Festival de Tribeca pour présenter son dernier film intitulé Knife Fight.

Accompagnée de ses partenaires à l’écran, l’actrice de 33 ans, qui s’est fait connaître notamment grâce au rôle du Dr Cameron dans Dr House, était très chic.

Jennifer Morrison portait une combinaison composée d’un bustier blanc et d’un pantalon noir évasé.

Lire aussi : Scarlett Johansson en noir, en blanc et en roux !

Staragora_blankjennifer morrisson
Jennifer morrisson
© kcspresse.com

La jolie rousse n’a pas voulu accessoiriser cette tenue signée Donna Karan, laissant nu son décolleté assez plongeant.

Jennifer Morisson a simplement opté pour des boucles d’oreilles bleues qui n’étaient pas vraiment assorties avec la tenue bicolore.

Mais mis à part ce petit détail, Jennifer Morrison était terriblement classe dans cette combinaison assez stricte mais sexy !

Staragora_blankjennifermorisson
Jennifermorisson
&copy,ballerines chaussures femmes; Marco Sagliocco/ Pr Photos

Lire aussi : Katie Holmes à croquer en noir et blanc !

2014/07/08

Sondage quel gamer es-tu

Un des domaines importants de l’univers Geek est bien évidemment les jeux vidéo. Il n’est donc pas très étonnant que notre nouveau sondage y soit consacré. En effet,coque Samsung GALAXY Note N7000, cette semaine nous avions envie d’en savoir un peu plus sur les pratiques de gamer des membres de la communauté d’Hitek. 

Nous vous invitons donc à répondre à ces quelques questions à propos des jeux vidéo et du gaming. Les résultats du sondage seront ensuite exploités pour réaliser une infographie représentative de la communauté d’Hitek. Plus le nombre de répondants sera important, plus les chiffres seront parlants, n’hésitez donc pas à partager le sondage avec votre entourage, que les personnes soient de très gros gamers ou non.

Les réponses sont toutes parfaitement anonymes,Etuis et Housses iPhone 4/4s, c’est donc le moment de répondre sans tabous, en toute sincérité et avec votre coeur !

 

2014/07/05

Cote des opérateurs mobiles nbsp; Les forfaits de Free suscitent le plus d’intérêt en février

,étui iPhone 4/4s

Le site de comparateur de forfaits lebonforfait.fr a publié sa côte des opérateurs mobiles pour le mois de février Ces statistiques sont basées sur le taux de consultation des offres de chaque opérateur, sur 35 000 consultations entre le 1er février 2014 et le 28 février 2014 
 
Après avoir repris la tête du classement en janvier, Free la conserve en février. Il classe d‘ailleurs ses 2 forfaits en têtes de ceux qui sont les plus consultés. C’est évidemment l’amélioration de ces 2 forfaits qui sont à l’origine du regain d’intérêt pour ceux-ci. En décembre, Free Mobile avait ajouté sans surcout la 4G et de la data sur ses deux forfaits,Coques Samsung Galaxy, et il a continué en janvier et février a amélioré son forfait illimité avec l’ajout de pays inclus en roaming.
 
 

 

  • Commentaires récents